Skip to content

mal des
transports/
cinétoses

Ellipse 2 virtualis vr
cas mal de mer virtualis vr

Combien de patients souffrent du mal des transports ? Mal de mer, malade en voiture … ils sont nombreux à en souffrir et pensent qu’aucune solution n’existe.
Aujourd’hui, la réalité virtuelle est un véritable allié pour traiter durablement ces patients et leur permettre d’améliorer leur quotidien ou de reprendre leurs activités de loisir.

Plusieurs facteurs interviennent dans les mécanismes responsables du mal des transports. Parmi eux, le fameux conflit Visuo-Vestibulaire, c’est-à-dire entre la vision (qui ne perçoit pas ou peu le mouvement) et l’oreille interne (qui elle perçoit tous les mouvements).

Contrairement aux médicaments, qui sont à prendre avant chaque voyage et provoquent des effets secondaires (somnolence etc…), la désensibilisation effectuée en Réalité Virtuelle grâce aux logiciels spécifiques contenus dans [Cinéto VR] permettent d’obtenir des résultats durables.

Bien plus qu’un simple “simulateur de mer” en réalité virtuelle, l’ensemble des logiciels contenus dans le pack [Cinéto VR] sont conçus par un spécialiste du mal des transports reconnu à l’international depuis 2011 en collaboration avec les meilleures équipes de recherche dans ce domaine. Chaque module répond à un conflit sensoriel spécifique pour traiter tous les aspects de cette affection.

  • Mal de voiture
  • Impossibilité de lire en voiture …
  • Naupathies (mal de mer)
  • Mal de débarquement

Et concrètement , cela se passe comment ?

Prenons le cas d’un patient de 36 ans, pour qui un voyage en voiture en tant que passager est particulièrement pénible. Position à l’arrière impossible, et sur le siège passager, doit fixer la route durant tout le trajet.

indication thérapeutique mal des transports virtualis vr

La prise en charge préconisée pour ce type de pathologie serait:

1Tout d’abord le Kinésithérapeute réalise un bilan :

  • Le bilan est malheureusement souvent “normal” et ne reflète pas directement le niveau de sensibilité du patient. Des questionnaires de type MSSQ (Motion Sickness Susceptibility Questionnaire) pourront être proposés. C’est l’interrogatoire qui permettra de mettre en évidence les situations/modes de transports provocants ainsi que le degré de sensibilité.
  • Réalisation d’un bilan d’Equilibre [CTSIB]  ou [SOT] afin d’éliminer une dépendance visuelle qui pourrait être une cause, ou du moins un facteur aggravant.

2Ensuite vient la phase du traitement avec la rééducation en réalité virtuelle réalisée par le Kinésithérapeute :

En fonction des éléments recueillis lors de l’interrogatoire (anamnèse) le choix des modules s’imposera. Par exemple, on ne traitera pas un sujet sensible au mal de voiture ne faisant jamais de bateau avec la simulation maritime.

 

  •  La prise en charge peut commencer pour familiariser le patient aux conflits sensoriels et évaluer sa tolérance, par [Optocinétique] et [Flux Optique].
  • Progressivement, le traitement sera ciblé sur le conflit sensoriel spécifique au “mal de voiture” avec un protocole basé sur [Lecture Asservie]
  • Enfin, pour remettre le patient en condition et “affronter” différentes routes en tant que passager, le module [Simulation Automobile] sera progressivement utilisé en fin de traitement

Quelques-uns des exercices cités :

Allez plus loin avec MotionVR …

La plateforme de Posturographie Dynamique et de Rééducation, MotionVR, permet de recréer des simulations complètes, particulièrement pour le mal de mer, en stimulant les entrées Visuelle, Proprioceptive et Vestibulaire au plus près des conditions réelles. L’ensemble des paramètres étant réglables, la désensibilisation peut être effectuée progressivement grâce au phénomène d’habituation. MotionVR est compatible avec les logiciels [Flux Optique] et [Simulation Maritime]

MotionVR
Demande de démonstration

Veuillez compléter le formulaire afin que nous puissions vous étudier votre demande de démonstration.

S'inscrire à la Newsletter

Veuillez compléter le formulaire afin que nous puissions vous inscrire à notre Newsletter.

Inscription
Newsletter

Suivez toute notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter :